Études de cas

Raiffeisen Bank International

Pour notre dernier projet Studio Connection, Emilios Theofanous, designer typographique chez Monotype, et Tom Foley, directeur de la création typographique chez Monotype, ont rejoint Martin Kofler, responsable de marque digitale chez Raiffeisen Bank International. Ils ont exploré ensemble le rôle de la typographie dans l’évolution de la marque, et ont décidé d’un parcours collaboratif amenant au développement de la police exclusive Amalia.

The Hundred

L’England and Wales Cricket Board (ECB) a réinventé le cricket grâce à une nouvelle compétition appelée “The Hundred”. Monotype a collaboré avec FutureBrand London pour créer une identité typographique convaincante et audacieuse, destinée à attirer un plus large public vers ce sport en en changeant la perception.

Licence de police simplifiée pour Scotiabank.

Scotiabank a longtemps utilisé Frutiger comme police de marque. En s’étendant à de nouveaux canaux numériques et de nouvelles régions, l’octroi de licences était devenu complexe. Plus maintenant. 

Une nouvelle identité de marque pour les Complexes Atlantis.

Futurebrand et Kerzner International se sont tournés vers le Studio Monotype pour participer à rafraîchir l’identité de marque d’Atlantis, la marque hôtelière de luxe qui dirige l’Atlantis The Palm et l’Atlantis The Royal à Dubaï ainsi que l’Atlantis Sanya en Chine. C’est le premier rebrand du groupe depuis l’ouverture du The Palm en 2008. Une démarche destinée à unifier le branding visuel à travers les différentes propriétés. 

La nouvelle voix de O₂ – une police sur mesure

Phil Garnham, directeur de la création typographique chez Monotype, est rejoint par O₂ et son agence de branding pour discuter de la nouvelle police de caractères personnalisée d’O₂. Ils portent un regard approfondi sur la manière dont celle-ci a poussé O₂ à devenir une marque plus numérique et contemporaine sur différents marchés.

Une plus grande portée numérique et internationale pour Orange.

Avec la croissance de ses activités dans de nouvelles régions, Orange a réalisé les limites de ses capacités typographiques. Les nouvelles langues couvertes ont entraîné des incohérences, et les différentes équipes n’utilisaient pas toutes les mêmes licences et les mêmes polices de caractères. Le groupe a commencé à s’inquiéter de problèmes liés à la reconnaissance de sa marque ainsi que du risque de violation de licences.

Design industriel et de marque : les deux atouts de la SNCF pour offrir des expériences client fiables et cohérentes.

La typographie d’entreprise, gage du succès intemporel actuel et futur de la compagnie nationale ferroviaire française.

Dubai Font : une police de caractères d’avenir pour une ville et ses habitants

La ville de Dubaï s’est associée à Microsoft et Monotype pour créer une police de caractères qui reflète la nature énergique de Dubaï en caractères latins comme arabes.